Aimer

Aimer

Le chant des âmes d’abord s’exhale

Quand d’un simple éclair son œil me foudroie

Le ciel ne pèse plus de son poids de plomb

Sur nos rêves

Et ce jour là on ose

La lumière exquise et l’obscur propice

La fulgurance caresse et ses soies cathédrales

Le désir fou dans la fonte des corps qui s ‘aimantent

On Exulte alors et l’on s’adonne et l’on se donne et comme

Un ruisseau adolescent fluide et le cœur captif d’un éternel ETE

L’on dévale la pente………………………(2006)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s