En écoutant les infos…

Taux de chômage, c’est trop dommage

Guerres, accidents, c’est indécent

Drames, drames je psychodrame,

Irak Liban tristes bilans

Je ne dors plus j’ai la berlue

Tout ce qu’on voit me rend marteau

Bravo les infos…

J’aimeraiS simplement faire la paix avec çà

J’aimeraiS simplement être en paix avec çà

Moi je voudrais vous dire

IL YA AUTRE CHOSE A VIVRE

Vive la vie la joie, et tout ce qui s’ensuit

Prendre du temps pour soi,

C’est ma philosophie.

La mort violente me débecte

La mort lente me fait gerber

J’ai l’angoisse qui monte

Je suis déchaîné

C’est inéluctable, c’est insupportable,

C’était évitable mais c’est arrivé

J’ai l’angoisse qui monte

Je suis déchaîné

Ecoute les charniers succéder aux charniers

Les révoltes qui grondent, les peuples assassinés

Les guerres totales et leurs artificiers

Sous tes yeux horrifiés

Dans ta mémoire outragée, c’est affreux comme

Une pluie de petits morceaux d’hommes

Tombe,

Et n’en finit plus de tomber…

Oh les beaux discours, les belles idéologies

la voix du canon qui tonne

Oui ? mais le moyen d’oublier

Le devoir de mémoire

Et tout ce qui s’ensuit

C’est pathétique on n’a pas le choix

La mort violente me débecte

La mort lente me fait gerber

J’ai l’angoisse qui monte

Je suis déchaîné

C’est inéluctable, c’est insupportable,

C’était évitable mais c’est arrivé

J’ai l’angoisse qui monte

Je suis déchaîné

La joie des canons qu’on entonne.

contre la voix du canon qui tonne

J’aimeraiS simplement faire la paix avec çà

J’aimeraiS simplement être en paix avec çà

Je suis fatigué, je suis dégoûté

Sous tes yeux horrifiés

Dans ta mémoire outragée, c’est affreux comme

Une pluie de petits morceaux d’hommes

Tombe,

Et n’en finit plus de tomber…

Moi j’oserais vous dire

IL YA AUTRE CHOSE A VIVRE

Vive la vie la joie, et tout ce qui s’ensuit

Prendre du temps pour soi,

C’est ma philosophie.

La mort violente me débecte

La mort lente me fait gerber

J’ai l’angoisse qui monte

Je suis déchaîné

C’est inéluctable, c’est insupportable,

C’était évitable mais c’est arrivé

J’ai l’angoisse qui monte

Je suis déchaîné

Moi j’oserais vous dire …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s