Nicole ni Colette mais tellement plus

Ma merveilleuse, mon excentrique

mon anxieuse,

ma muse éthique,

Attentive,  impulsive unique

Son regard bleu, si bleu

et de toutes les nuances,

Incroyable mosaïque,

danse,

de la colère à l’enthousiasme,

kaléidoscope généreux

prompt a foudroyer,

autant qu’à consoler

Elle s’exclame, elle tempête, elle invoque

Parfois elle déprime elle, balance

entre deux incertitudes, elle se fêle

et de fêlure en fêlure,

elle confuse, elle s’invoque, interpelle

elle sature, émerveille, s’inquiète,

tendre et joyeuse,  elle me bonheur à plein

pleines corbeille,  de rires partagés, chagrins

que le vent emporte

quand, elle est absente quand, elle se cache quand, elle

remâche,

Elle…

Ses vies difficiles ses amoures,  désamours, ses salopes,

rit quand même au jour qui vient, à l’enfant, à l’Esoppe

qui frappe à sa porte,

Qu’elle soit fleuve noir que la mélancolie lamine,

fleuve rouge par la colère étinceler,

tremblez vermines

Que son cœur soit de soie grège,

jaune perle, étamine

ou vermillon qu’il soit bleu, vert, entier

morcelé…

Elle est  ma sorcière bien aimée, ma guérisseuse,

Elle sait tout de moi

Je suis sa sœur à elle,  elle est ma sœur à moi

Ma merveilleuse, mon excentrique,

mon anxieuse

ma muse, éthique

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s