Daniel

On s’est si peu vus, si peu ,

De vive voix entendus,si peu,

Si peu parlés, de vif corps, si peu

Si peu touchés, à l’aune de,

ce qui me touche en lui, si peu,

D’en parler ainsi j’ai le cœur transi

comme

 3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour dans ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

Et pourtant, pourtant

Pourtant Je lui dois tant

Dans mon cœur peiné

Berceau des temps passés

Berce ta peine mémoire,

Berce ta peine,

comme

3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour dans ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

Dans le secret de mon cœur

Il reste, quelqu’heur qui sonne

Mon tonton « nounours »

un peu clown un peu ours

avec toujours ce bon sourire

avec toujours le mot pour rire,

comme

3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour ds ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

Cette tendresse au coin des yeux

Qui disait bonjour tu

Bonjour toi de ma tribu

Tributaire de mes aïeux

Qui disait toute honte bue

Qui disait je t’aime,

comme

 3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour ds ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

De lui je me sentais aimée

Petite je courais vers lui vers

sa démarche un peu pataude

Comme un ours en maraude

Son port modeste, si familier

son coté décalé, sa générosité,

comme

3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour ds ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

J’écoute encore ds mon cœur

Et cette chère voix, la sienne  résonne

un peu voilée ,un  peu cassée

elle danse, timbre de sa voix, qui sonne

Et dense il résonne, un peu voilé,

et tambourine, aux portes de mon cœur

comme

3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour ds ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

Et dans sa mémoire mon corps ému

Garde l empreinte du cher disparu

Il garde la chaleur à jamais perdue,

De ses embrassades t’en souviens-tu

Ses chères étreintes, les conserves-tu ?

Quand il t’enveloppait de ses bras aimants?

Comme

3 voyelles et 3 consonnes

et c est ce prénom qui résonne

comme un tambour ds ma mémoire

Il était un roc un pilier

un socle de bienveillance

Où construire mon enfance,

Je l’aimais tout simplement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s