Perles de rosées

C’est un chemin de perles de rosées vert de cœur et sinuant gaillardement,

C’est une fragrance d autrefois, odeurs de pins, feuilles mouillées, noisettes,

C’est un chemin montant d’amour en silence qu’ un ciel brouillé, soleil rasant, surplombe,

Ivre des mûres qui s’ offrent, il chante encore guilleret avec la voix de Mireille, ce petit chemin qui fait trois petits tours dans les bois. .

Et dans mon souvenir c’est ma mère que je vois avec sa canne son pot à lait son doux sourire..

A chaque sente gravie et dans chaque mure cueillie, Maman qui n’ est plus là

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s