Le petit Derny

Il s’appelait Denny mais dans sa famille comme à l’école, tout le monde avait fini par l’appeler le petit Derny. Tout ça parce que Denny, benjamin de sa nombreuse famille, était très lent et qu’en tout lieu, toute circonstance, il était toujours en retard.  » C’est encore toi Denny ? Encore toi le dernier ? » lui disaient excédés et à tout bout de champ, ses frères, ses parents, ses maîtres et comparses. A force et au fil du temps, le petit dernier, Denny, à l’école comme aux champs, toujours dernier… A force et au fil du temps, Denny le petit dernier devint le petit Derny ; puis comme il avait grandi, resta Derny, et toujours lent !

Depuis cette histoire, le temps a passé, toutefois si d’aventure, vous croisez un jour sur votre route, un très très vieux petit monsieur, un très vieux monsieur très petit et très lent, dont le dos courbé surmonté d’un béret rouge et la démarche pesante, vous évoquent irrésistiblement une tortue, hélez-le : « Ouh ouh Derny » !! Sans doute alors soulevant son béret, vous saluera-t il ?…Car Derny est poli…et sans doute aussi vous sourira-t il ? … Car Derny, d’un naturel paisible, est un homme heureux.

Morale : rien ne sert de courir… Vivre vite et vouloir, toujours et en tout lieu, arriver le premier ne fait que hâter le trépas…

2016 Scribouille revu en 2019.

2 Comments

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s