Quelle était belle, Scarlett

Ma poule et son petit œil rond sous ses plumes ébène, chamoirées vert

Coquette, oh combien si belle, qu’on l’appela Scarlett

Son dandinement cocasse quand, ses compagnes et elle, les appelions nous

Et que du bout du jardin, elles, se précipitaient vers nous

Ma jolie poulette qui, curieuse et affairée, chacun de nos mouvements, suivait

Celle qui pondait, caquettant fièrement, ses beaux œufs dorés.

Elle fière et hautaine, qui quand on voulait l’attraper, nous prenait de vitesse

Mais venait le bec acéré, nous manger dans la main

Quelle était belle Scarlett

Hautaine indépendante à l’instar de l’humaine

Ce n’était pas une poule de légende,

Ce n’était pas chicken run non,

Juste une petit poule du commun,

Seulement notre poule à nous !

Elle est morte Scarlett d’une ponte interne,

Elle est décédée, le ventre plein, d’une progéniture avortée,

Dont un véto tenace a tenté tantôt de la soulager

Elle avait hélas, l’oviducte percé.

Je l’ai tenue dans mes bras, quelle ne refusait plus,

J’avoue alors le cœur serré

J’avoue une larme aussi lui caressant la tête,

Quand Scarlett pauvre petite chose souffrante

Et le bec ouvert sur un cri muet

L’oeil vif encore pourtant examinant les lieux

Son petit œil curieux

La table d’examen, les murs aseptisés

Ce petit œil rond, fatalement s’est fermé,

Sous la piqûre apaisante.

Vous mes poules trépassées :

Scarlett, victime d’une ponte interne ,

Cassiopée, jolie poulette câline, ma petite poule rousse victime tête arrachée par quelque rodeuse à tête fine

Fantomette, brune vorace, à l’oeil cerclé de noir, qui pour son malheur goba, un éclat de conserve

Et nos premières amoures gallinacées : Sidonie et Aglaé, bavardes et coquines,

Tombées au combat de la vermine. Par les poux rouges et autres gales, dévorées..

Pardonnez-nous d’ėtre si peu doués

Vous pauvres victimes de notre goût pour les œufs a la coque,

Omelettes, crêpes, œufs brouillés

Et autres gâteaux, œufs cocottes

Rappelez moi de ne plus jamais manger…

De poulet !

Quelle était belle, Scarlett…

5 Comments

    1. C’est fou ça chaque fois que j’apprends quelque chose de toi chaque fois je me dis whoua cette fille comme elle doit être sympa ! Je n’ai pas franchi
      le pas du végétarisme bien que mon compagnon et moi même mangions de moins en moins de viande. Des bises ensoleillées pour ta soirée

      Aimé par 1 personne

      1. Eh bien, ce n’est sans doute pas un hasard si on se plait mutuellement dans nos écrits…
        Je suis végé depuis que je suis toute petite et pourtant j’ai bien grandi : 173 cm 🙂
        Bon, elle était nulle cette blague, j’avoue.
        Belle soirée à toi !

        J'aime

          1. Ha haha ! Fake news, donc ! Cela dit, je pense que la taille est surtout question de génétique. A part dans des cas extrêmes de malnutrition ou de maladie grave. Chez moi, on disait : mange ta soupe pour devenir grande 🙂

            J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s