Hugo réveille toi !

Notre Dame brûle et la Seine rougie

Charrie des morceaux de charpente noircie

Loin, très loin de Paris.

C’est pour Notre Dame aujourd’hui que le glas  sonne.

Celui des sombres heures.

Lugubre, et dans tous les cœurs il résonne

c’est le triste tocsin

Des heures de chagrin.

Pleure ami des arts, ami des lettres, pleure

Et vous aussi fervents catholiques, pleurez

Pleurez Notre Dame.

Pleurez, pleurez, notre Dame de Paris.

Dans le soir qui tombe, rougeâtre

D’une  lueur d’incendie,

Neuf siècles s’exsudent en bile noirâtre

Des gueules béantes des gargouilles qui

quoi que pétrifiées semblent mouvantes

sous les volutes de fumée.

La vieille charpente brûle,

L’entendez vous crier mugir et craquer ?

Sous les assauts des flammes

Entendez vous rugir l’édifice ébranlé ?

Le voyez vous chanceler ?

Nous n’irons plus sur ses terrasses avant longtemps

Contempler la ville, et du fleuve ses méandres

Enserrant la cité,

Et puis levant la tête du haut de ses tours,

Tutoyer le ciel.

Toi le  badaud de la première heure accouru,

le cœur battant, aux premières flammes venu

A l’ombre des tours, attentif tu  devines

Une autre ombre accroupie,

Et si tu tends l’oreille, ne l’entends tu pas

Cette ombre difforme ?

Entre deux craquements, entends tu des sanglots

C’est, oui, c’est l’ombre du bedeau

C’est, oui, c’est bien  Quasimodo

Qui pleure

7 Comments

    1. Merci Dom j’ avoue que j’ai eu l’impression de comment dit on surfer sur la vague mais j’avais besoin de dire un mot de ce que je ressentais, j’adore ND son parvis, flâner ds l’ile de la cité et sur les quais.. et puis j’ai fait -ça marque- des études d’histoire et en même temps ‘à titre personnel je suis un peu écoeurée de voir nos milliardaires plastroner avec leurs dons.. humour sur la toile : Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs qui veulent sauver « Notre dame de Paris »et leur propose de faire la même chose avec « les misérables » O Pouriol

      Aimé par 1 personne

      1. C’est un évènement gigantesque ! Normal d’être emporté par la vague quasi planétaire de ce sinistre sinistre. Je pense à d’autres monuments qui me sont proches et je pense que je serais touchée au cœur si pareil horreur arrivait.
        En revanche, 100% d’accord avec la phrase qui circule sur internet et que tu cites en fin de commentaire. Il y a tout de même un décalage entre les monuments de l’Histoire et la vie humaine…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s