De battre mon cœur …

Mon cœur disais-je alors mon cœur

S’arrêtera-t-il un jour de battre rapide et sourd

Je n’avais que quelque 16 ans je vous attendais

J’aimais…

Et dans toute cette attente mon temps s’étirait

Que c’est loin ces heures que c’est loin tout ça

De battre pour vous mon cœur s’est arrêté

Sans que l’on sache vraiment ni comment ni pourquoi

Si l’on frissonne encore ce n’est plus que de froid

Le quotidien éloigne l’intense partagé

Si l’on s’émeut encore c’est le courroux qui nous meut

De battre pour vous mon cœur s’est arrêté

Vous futes nombreux à l’affût

Ou peu qu’importe autant qu’on en supporte

Vifs ou tendres brusques ou primesautiers

Qu’importe vous futes et je vous aimais

D’ardeur qui consumme à tendre langueur vous futes

Quelques phares dans ma vie qu’importe

Quelques phares dans ma vie qu’emporte le temps

De battre mon coeur…

2 Comments

  1. J’aime beaucoup celui-ci. Son rythme qui convient au thème que j’ai souvent travaillé aussi, et l’idée du cœur qui s’est arrêté d’une façon passionnelle et non mécanique…et le ressenti si bien décrit.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s