Le chat

Le chat se prélasse entre deux corps échoués,

Lové au creux des draps, comme un pont, le chat

Au mitan du lit…matou… Pont levis levé !

Viatique à l’ amour, qu’un mot de passe garde

Tu ne trouvas pas, ne cherches plus ce mot,

Pour qu’entre nous deux la fosse s’efface

J’écris ce mot, mon amour, sur le sable

De mes solitudes folles.

Il s’en eut fallu de peu, mon ange

Pour qu’entre nous quelques lettres effacent

ce pont qu’occupe le chat.

Deux consonnes et trois voyelles

Mais non…

De toi à moi, le chat occupe la place,

Plutôt soyons précis, la petite chatte mine

Petite chatte câline, s’immisce,

Et s’improvise

Chaperonne, de nos échouages nocturnes.

Ce chat qui nuitamment, entre nous deux, ronronne

Qui communique sa tiédeur vibrante

A nos corps insomniaques

Qu’une morne et si tendre lassitude éloigne

Un mot un seul ferait tomber sa garde,

Baisser le pont levis

Et ce mot est ?

….

4 Comments

  1. Grand plaisir te te lire ! Je me fais super rare. Question de priorité mais je vais le temps rattraper ! En tout cas essayer.
    J’aime beaucoup ton texte. Et, ça ne s’invente pas, parmi les noms inscrits sur la photo d’illustration, je lis « Mina » et c’est le nom de l’un de mes chats 🙂
    Voilà, je commence à reprendre contact avec mes blogs. Pas de posts prévus tout de suite. D’abord je visite et essaye de lire un maximum de choses que j’ai raté.
    Je t’embrasse bien fort, chère Cécile ! A bientôt !
    Dom

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s