Si j’étais ? Mais je suis…

Un arbre

Charme ou Frêne, Orme ou Chêne qu’importe je sais Hêtre

Soit de ces chênes puissants à forte feuillée, de haute futaie…

Plutôt non, élancé, quoi que pas toujours très droit, fluctuant au grès des brises…

Je Peuplier.

Ou encore en ligne le long d’une rive, pieds dans l’eau ou presque et mon écorce blanche accrochant la lumière, j’aime me poster au garde à vous de l’eau qui miroite, c’est du Bouleau que d’être un arbre.

A moins qu’épars dans quelque champ, petit mais trapu, et de tous mes nœuds, résistant aux méchantes bises d’hivers sournois, j’offre à l’automne venu mes pommes fraîches aux passants.

Arbre de moindre futaie, j’admire mes congénères plantés droit et de toute leur verticale tutoyant l’horizon, je ne suis pas si rectiligne mais de mes racines profondes j’entretiens toute une vie souterraine, que passant tu ignores.

Entrelacés loin dans l’humus nourricier, mes bras de bois tendrement enlacent d’autres bras, échangeant par leurs pores végétaux, des nouvelles du peuple arboricole et le réconfort de nos nutriments.

J’ai à cœur d’accueillir le vivant. L’oiseau fait son nid et je suis de près toutes les péripéties, tous les mystères de ces petites vies fraîchement écloses et qui pépient, l’écureuil à mon pied enterre toutes sortes de graines, ses petites pattes chatouillent mon tronc.

D’une bise légère et tiède, j’aime plus que tout laisser caresser mes branches hautes, mon tronc, frissonnant d’aise au printemps, ou que d’un automne clément l’on m’effeuille tendrement. L’air coulis s’insinue dans mes branches, effleure mon tronc, et subtil, s’aventure sous mon écorce. Mon cœur végétal, quoi que chargé d’an, jamais las de répondre aux soupirs du vent, soupire encore. Sous la douce morsure, je communie dans mes extases végétales avec les astres et les vents.

Un arbre,

Charme ou Frêne, Orme ou chêne, qu’importe je sais Hêtre,

A moins que je ne sois ce petit pommier, ou encore ce vieux cerisier qui dans ton jardin, ne donne plus beaucoup de fruits mais …

Contre lequel, petite humaine, tu aimes aller te blottir… Les yeux à l’envers, mirant le ciel découpé de mes branches, et rêver rêver de tes vies végétales.

Défi avec mes amis Dom et Pat : « Si j’étais un arbre » que je salue au passage..

Dom ici et Pat

4 Comments

  1. En te lisant, je te trouve bien incarné e en cet arbre à moins que tu en soit vraiment un avec des jambes en place des racines, des bras branchés sur le vent et une tête foisonnante observant le ciel et se ressourçant au soleil, un arbre sensuel vivant simplement le présent. Ton texte est très beau. Merci Céline. Alan

    Aimé par 1 personne

    1. Le présent !! Oui comme j’ aimerais être ce que tu dis une tête foisonnante souvent elle serait plutôt bruissante voire crissante…écrire m’aide à remettre un peu de sérénité ds tout ce bruit.à revenir à ici et maintenant. Une sorte de méditation tu vois ?

      J'aime

  2. Quel verve, Cécile ! Ce n’est pas un arbre, mais une forêt, un verger, une vallée boisée ! Un vrai feu d’artifice vivant et peuplé d’oiseaux à tire d’ailes, de fruits, de brise mutine. Tout comme pour le version de Pat, je suis impressionnée !
    Merci et bisous tout plein !

    Aimé par 1 personne

  3. Haaaa! Voilà un arbre qui sait vivre ! Et qui donne du fruit en puisant dans son espace tout ce qui sied à l’existence. Un arbre divers, très harmonieux. Quand à l’extase végétal, il faudra que je l’étudie de plus près…hi hi hi. C’est marrant, tu finis un peu comme Dom…Bravo en tous cas et merci de tes efforts. C’est génial. Je t’envoie mes amitiés sincères.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s