2/07/1922 – 17/10/2011

Mon père a fait un beau voyage
Au terme d’un long sommeil
Entrecoupé  je gage
De rêves et de veilles

Il est parti papa

Il a rejoint ce jour là
des mots, l’au delà
Comme l’au delà des gestes
Son corps repose inerte

Il est parti papa

Son corps repose étrange autant que familier
Mais papa n’ est plus là


Il a pris ce train qu’on ne prend, certes

Que lévitant loin, de son corps inerte

Il est parti papa


Son âme a pris discrète
La poudre d’escampette
Elle plane éthérée
Sur nos têtes éplorées

Il est parti papa

Il est parti ce jour là
Dans un souffle paisible
Comme sur la pointe des pieds
Faisant bien peu de cas

De nos pauvres mines

A l’ange empressé
Mon petit père tranquille
A dit « contrôleur, je vous prie
Un aller simple ira

Un train une place près d’une fenêtre »

Il ne s est pas plaint de voir
En guise de paysage
De voir comme des moutons
S’attrouper les nuages

Il est parti papa

Lui qui dans son bel âge
Avait tant pris l’avion
Ne s’est pas étonné
De pouvoir contempler

Les doux nuages et peut être
Dans ces blanches contrées
Que les vapeurs font naitre

Quelques visages aimés

14 Comments

  1. Ton texte est fluide et puissant . Il est très beau. Tu as trouvé les mots car ils sont venus comme une douce force en toi, apaisée. Ton chemin continu. Tu aimes la nature, elle te ressource. L’écriture te va bien et les textes déjantés aussi;)

    Aimé par 1 personne

  2. 10 ans d’absence… c’est long et c’est court. Le temps passe, les souvenirs restent. Dans ses doux nuages, gageons qu’il pense aussi à toi.
    Plein de bonnes choses à toi, Cécile. Continue à écrire, hein ! Et à prendre soin de toi.
    Biz et amitié !

    Aimé par 2 personnes

    1. Hello Pat la vie est ainsi faite que j aime davantage mon père mort que vivant je l admirais bcp mais j etais complètement inhibée par lui il surgissait qu il rentre ds la pièce ou j etais pour qu aussitôt je me sente comme la moins que rien que je pensais être à ses yeux ce n etait pas un méchant homme mais il ne savait pas aimer je me suis rapprochée de lui à la fin quand nous avons du nous occuper de lui malade, après la mort de maman.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s