Tu sais que tu…

Vieillis quand tes meilleurs potes s’ appellent Citrate, Betaïne, Chondrofast et Gingkor…

Quand tes genoux crient grâce et te traitent de salope chaque fois que tu montes un escalier…

Que tu te dis wahou cette nuit je ne me suis pas réveillée et que tu ne te rappelles pas la dernière fois que ça t’est arrivé…

Quand tu passe devant une glace et que tu te demandes qui est cette femme mûre, un peu mal fagottée, qui te dévisage très impolie et dont les yeux s’écarquillent en même temps que tu sens s’écarquiller les tiens quand elle s’écrie -euh toi- : « oh mais putain, c’est moi ça !! »

6 Comments

  1. Meuh non…! Je suis sûre que ce n’est pas si terrible 🙂
    Quel plaisir de te lire ! Je me fais rare, mais je viens de temps en temps grappiller quelques textes. J’ai vu que tu as été très généreuse en écriture. I?ll be back 🙂 Afin de prendre le temps qu’il faut pour apprécier ta prose.
    A bientôt, Cécile. Biz de Dom

    Aimé par 1 personne

  2. T’inquiète, les genoux c’est à cause de l’extincteur, du pack d’eau et de la bouteille de gaz…et peut-être un peu de la bûche de Noël… Quant au manque de sommeil, c’est à cause de ton premier paragraphe et aussi du deuxième parce que tu ne montes pas assez d’escaliers. Tout est lié mais n’y pense pas trop, le gouvernement pense pour toi, tout va bien.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s