Première fois : poème de jeunesse

Les baisers de cette nuit là

Ces baisers que tu me donnas

Je les garde en moi bien ancrés

Oh souvenirs, amour secret !

Moisson d’un jour, pauvre Moisson

Moisson de nuit, mon obsession

M’as-tu aimée cette nuit là

Te quiero dice la Chica

Ces pauvres vers traduisent-ils

Tout mon désir, désir fut-il ?

De te revoir, toi mon amant

Mon adoré, mon seul présent ?

Oh si je pouvais te garder

Juste un peu, le temps de t’aimer

Si tout mon passé t appartient

Quel avenir entre nos mains ?

17avril 1982

1 Comment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s