L’acmé du printemps

L’hiver en somme,

le pré dort mais comme…

A cet ado naissant,

L’acné.

Du printemps finissant,

l’acmé…

Pare champs et prés,

D’une éruption,

De jolis boutons…

D’or…

Puisqu’il faut dit-on,

Commencer boutons,

Pour devenir flore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s